Problèmes digestifs des personnes âgées : causes et conséquences

Les problèmes digestifs des personnes âgées demandent une prise en charge rapide. En effet, ces troubles occasionnent de nombreuses répercussions négatives sur l'état général et contribuent, par la suite, à installer un état de sous-alimentation chronique. Des examens médicaux, ainsi qu’une diététique adaptée aux seniors,  aideront à traiter ces problèmes.
Les maladies de l'appareil digestif entraînent des manifestations très désagréables, diminuant souvent l'appétit. Cette inappétence, si elle se prolonge, produit des effets très néfastes sur la qualité de vie de la personne senior

 

Vieillissement de l’appareil digestif : quels effets ?

Le système digestif comprend, principalement, l’œsophage, l'estomac, l'intestin grêle et le gros intestin. Également inclus dans l'appareil digestif, on doit également citer le foie, la vésicule biliaire et le pancréas.

À l'instar de la majorité des organes, les voies digestives subissent des modifications, causées par l’entrée dans le grand âge. 


Un estomac moins performant
L'estomac, notamment par la transformation de sa muqueuse, semble plus affecté que les autres organes par les effets du vieillissement. 

Le temps passant, cette fine membrane semble perdre une partie de son pouvoir de résistance contre les agressions. Ceci expliquerait, en partie, la fréquence des ulcères gastro-duodénaux, constatée parmi la population âgée.


Des intestins plus paresseux
Certains organes, comme l'œsophage ou le pancréas, continuent de fonctionner à peu près normalement.

Concernant les intestins, on note des changements au niveau du rectum, occasionnant des cas de constipation, ainsi que des contractions plus lentes du gros intestin. Face à ces obstacles, le transit intestinal finit par se ralentir.


Un microbiote affaibli
Un autre phénomène, touchant la flore intestinale (ou microbiote), apparaît lors du processus de sénescence. 

Les micro-organismes bénéfiques, présents dans les intestins, semblent moins nombreux, ce qui provoque une baisse de l’immunité intestinale. Une absorption défectueuse des nutriments peut alors en résulter et participer à un début de dénutrition.
 

Quels sont les principaux troubles digestifs du sujet âgé ?

De nombreuses maladies occasionnent des troubles digestifs chez les seniors. Ceux-ci sont d'ailleurs souvent aggravés par la prescription de médicaments, nocifs pour les voies digestives. 


L’ulcère gastro-duodénal
Très fréquent chez les personnes âgées, l’ulcère gastro-duodénal trouve également son origine dans la prescription d'aspirine, utilisée pour fluidifier le sang et prévenir les maladies cardio-vasculaires.


Le reflux gastro-œsophagien
Cette pathologie se manifeste  principalement par des remontées acides, provenant de l'estomac. Les personnes âgées sont souvent touchées par ce trouble digestif. Si le médecin soupçonne un RGO,  Il prescrira une fibroscopie. Un reflux gastro-œsophagien nécessite un traitement  sérieux afin d'éviter l'apparition d’une œsophagite, potentielle cause d'anémie. 


La constipation
Des conséquences purement physiologiques entraînent très fréquemment des cas de constipation chez les seniors.
Par ailleurs, le manque d'exercice physique, associé à une alimentation pauvre en fruits et en légumes, rend inévitable l'apparition d'une constipation, parfois opiniâtre. Beaucoup de médicaments exposent également les seniors à ce problème.


La diverticulite
Cette pathologie digestive se rencontre très souvent à partir de 80 ans. Elle se constitue à partir de petites cavités, situées sur la muqueuse du côlon, appelées diverticules.  Le manque de fibres dans la ration alimentaire expliquerait, en partie, la raison de son développement.

 

Comment préserver la santé digestive des seniors ?

Une bonne digestion concourt à prévenir les troubles alimentaires spécifiques aux personnes âgées, tels que le manque d'appétit ou les carences en protéines.  
Quelques mesures, d'ailleurs valables pour tous, contribueront à prévenir les  désordres digestifs.

Consommer des fibres matin, midi et soir
Les fibres contenues dans les fruits et les légumes diminuent les risques de constipation, limitent la prolifération microbienne et protègent la diversité du microbiote. Pourquoi pas les consommer cuites, sous forme de purée, de compote ou de potage ?

Revoir l’utilité d’un régime
En entrant dans le grand âge, continuer un régime alimentaire restrictif s’avère déconseillé.  Une consultation chez un professionnel de la santé (médecin ou diététicien) permettra de faire le point sur les besoins réels de la personne.


Éviter l’automédication
Un grand nombre de médicaments en vente libre provoquent des troubles digestifs (AINS, aspirine, laxatifs, etc.). Le pharmacien peut alors diriger le patient vers des spécialités pharmaceutiques plus douces.

D’autres conseils se révèlent toujours utiles, comme :
●    veiller à boire suffisamment
●    réparer une dentition abîmée
●    continuer l’exercice physique, même un peu de marche

Les problèmes digestifs de la personne âgée induisent également une influence sur son moral. Autant de motifs pour les soigner au plus vite.


Découvrir nos autres conseils

Plus de conseils